Visite au laboratoire

Visite au laboratoire - Nikita Richards

Un bon ami de mon mari, est professeur de chimie à l'école que fréquente notre fils. Ce dernier a été autorisé à visiter le laboratoire qui effectue la mesure de la qualité de l air ambiant à Montréal. Notre garçon est âgé de 12 ans et il est un peu rebelle. Nous savons bien qu'à cet âge-là, c'est un peu normal, mais aussi nous savons qu'il est très important de lui montrer le chemin à suivre dans la vie, que sa personnalité est en pleine formation...

Bon, l'histoire est que nous avons été très surpris d'apprendre qu'il s'est intéressé au sujet de l'air et de la pollution, alors qu'il n'est pas particulièrement fort en chimie et qu'il dit tout le temps qu'il déteste cette matière.

L'après-midi, à la maison, il a été capable de nous expliquer tout ce qu'il a appris lors de la visite au laboratoire en question. Il nous a dit que l'air est prélevé dans des récipients métalliques qui sont par la suite livrés à un laboratoire pour tester les échantillons. Il nous a ensuite parlé de l'évolution des polluants gazeux classiques comme, le dioxyde de soufre, le monoxyde de carbone, le dioxyde d'azote, le monoxyde d'azote, le sulfure d'hydrogène et l'ozone, au fil de la dernière décennie.

Ensuite, il nous a listé les polluants particulaires, les composés organiques volatiles, les hydrocarbures aromatiques polycycliques... Il nous a également décrit toutes les machines en activité dans ce laboratoire.

Nous l'avons vu tellement enthousiasme, que nous avons pensé, à un moment donné, qu'ils nous avaient ramené à la maison, un autre garçon. Je rigole, bien sûr ! Nous sommes fiers de notre fils.

Je ne sais pas si cet enthousiasme lui durera longtemps ou pas. Pour l'instant, nous sommes contents de le voir comme ça, vraiment intéressé par quelque chose, puisque nous savons que quand il est comme ça, il est actif, il s'informe, il lit, il se pose des questions, il nous pose des questions... Parfois, il est même capable d'en montrer à ses copains ! Nous lui disons qu'il devrait facturer ses services, mais il dit que cela lui sert pour bien apprendre et bien se préparer pour les examens. Ce n'est pas une si mauvaise idée !

Là, il vient de me dire qu'il a vu par hasard, dans un magasin, un livre sur les changements climatique. Je le lui ai acheté avec plaisir et en ce moment, il est en train de dévorer le bouquin, un autre bon signe !

J'ai hâte d'en informer mon mari, il sera bien content lui aussi.