Le hasard fait parfois bien les choses,

Le hasard fait parfois bien les choses, - Nikita Richards

J’attendais le métro mercredi dernier quand j’ai trouvé sur un livre sur un banc. Je sais qu’il existe un concept où des gens abandonnent leurs livres après les avoir lus. C’est un peu comme le principe de donner au suivant, mais là il s’agissait d’un gros livre. C’était comme un genre de bible, un livre de référence. J’ai regardé à droite et à gauche il n’y avait pratiquement personne. J’ai demandé à un jeune homme mais il m’a dit que ce livre ne lui appartenait pas. J’ignorais depuis combien de temps ce bouquin avait été oublié là. Le titre était ‘Le Web Marketing’ ça semblait être très intéressant. Je comptais le laisser au service des objets trouvés du métro mais en attendant je me suis mis à le feuilleter. Je suis rapidement devenu captivée. Pour moi le marketing web c’était simplement une autre méthode de publicité, sans plus. Mais non, le sujet semblait plus vaste que cela. Le livre contenait des chapitres qui me semblaient simples à comprendre et bien illustrés. La communication, le ciblage comportemental, le SEO c’est-à-dire le référencement, les réseaux sociaux etc. J’étais tellement absorbée par ma lecture que j’ai même laissé le métro passer pour ne pas avoir à aller le rapporter tout de suite. Un moment donné j’ai à peine relevé la tête que j’ai vu une jeune fille le regard affolé qui semblait chercher quelque chose… Oh Zut ! J’ai levé le livre un peu pour qu’elle le voit, elle a visiblement été très soulagée. On a jasé ensemble pendant une dizaine de minutes. Elle est étudiante au HEC et veut se spécialiser en SEO Montreal. On a décidé d’aller prendre un café, elle voulait me remercier de ne pas être partie avec son livre. On s’est même donné rendez-vous samedi soir pour continuer à discuter du sujet ! Vous voyez, moi qui n’aimais pas particulièrement l’administration, eh bien maintenant ce sujet me passionne !