La chasse au trésor

La chasse au trésor - Nikita Richards

Ce n’est jamais simple d’avoir de nouvelles idées pour l’anniversaire de mon fils. Cette année, il a huit ans, et j’invite une dizaine de ses amis. La cour de notre maison est assez grande, et j’aime faire une chasse au trésor. J’avais fait le thème des pirates, une fois, et les indices étaient écrits sur des feuilles au contour brûlé. Certains étaient perchés dans des arbres, d’autres étaient cachés dans des haies. Comme tous les enfants ont un jardin, ils reconnaissent certaines espèces de plantes et je me suis servi de ces connaissances pour augmenter la difficulté du jeu de piste. Ce fut un vrai bonheur de voir tous ces pirates qui couraient dans tous les sens, car j’avais précisé sur le carton d’invitation qu’ils devaient venir avec un costume tiré de l’univers de la piraterie. Je m’étais grimée en une vieille sorcière couverte de toiles d’araignée. Je me souviens que nous venions d’avoir nos superbes portes et fenêtres Boucherville. Nous en sommes toujours aussi contents.

C’est Loïc qui a trouvé le coffre où des billes, des ballons à gonfler, des autocollants, des toupies en bois et des pistolets à eau étaient regroupés. Chaque enfant prit ce qui lui revenait, car comme chez les vrais pirates, le butin devait être partagé équitablement entre chacun. Ensuite, comme le temps était chaud, j’ai rempli des bassines et je les ai placées tout autour du gazon. Une grande bataille d’eau se déroula dans mon jardin. Le moment du gâteau était arrivé et j’ai constaté que tous les enfants étaient mouillés. Je leur ai enlevé leurs vêtements, je les ai emballés dans de grandes serviettes de toilette, et je les ai installés au soleil, avec un morceau de gâteau et une orangeade.

Quand leurs parents sont venus les chercher, ils ont vu leurs progénitures réunies en un grand cercle autour de moi. J’avais rhabillé les enfants, car leurs vêtements avaient séché et je leur racontais une histoire, que j’inventais au fur et à mesure, mais que j’avais préparée en faisant quelques recherches sur Internet. Comme la thématique des pirates est très riche, j’ai puisé dans divers récits, dans des contes et des légendes de tous les pays, et j’ai brodé un conte autour de tout ce que j’avais appris. Tous les enfants étaient pris par l’histoire. Comme ils étaient calmes et attentifs, les parents me remercièrent de leur rendre leurs enfants moins excités que quand ils les avaient déposés.