Idées cadeaux pour maman

Idées cadeaux pour maman - Nikita Richards

En manque d’idées pour un présent, car l’anniversaire de ma mère se rapprochait, mais je ne lui avais rien pris, je lui ai recherché sur Internet un cadeau. J’ai été bien inspiré, un site vendait des bagues en or rose et quartz. Pour avoir la taille de doigt de ma mère, je devais prendre un anneau qui lui appartenait. Ma sœur, Anabelle, m’a aidé. De son côté, elle s’était procuré des assiettes à dessert, avec des papillons ; deux bols, où des chats étaient peints ; une théière, recouverte de roses sur un fond de feuillage vert et jaune. Elle est prévoyante et ces objets, elle les a acquis tout au long de l’année. Comme toujours, j’ai attendu le dernier moment pour me décider. La commande fut passée chez le joaillier. Un délai de trois semaines était noté, au bas de la commande, pour la création de ce bijou unique.

Mon autre sœur, Paula, passa me voir pour avoir mon avis sur ce qu’elle voulait offrir à notre maman. Elle savait qu’une aide culinaire, sous la forme d’un robot, lui serait utile. Elle avait comparé les modèles existants sur le marché, et elle en avait conclu que seuls deux appareils électroménagers étaient performants. Elle me montra les deux préparateurs culinaires, et je lui ai recommandé de prendre le rouge, non pour sa couleur, mais pour son nettoyage plus simple que l’autre, d’après les commentaires des internautes qui l’avait testé. Paula est restée un peu, en buvant un café. Elle m’avoua qu’elle n’avait pas encore prévu le repas qu’elle nous cuisinerait pour l’anniversaire de maman. Elle ajouta qu’elle ne pouvait pas rester avec moi, elle devait emmener son fils Austin à son rendez-vous pour une Couronne dentaire Boisbriand.

Je l’ai rassurée. Entre ses trois enfants, son conjoint absent et son activité professionnelle, elle n’avait pas de loisirs, pas de temps pour elle. Je comprenais qu’elle ne puisse pas trouver quelques minutes pour décider du menu de ce jour particulier. Après réflexion, je lui ai annoncé que je passerais, pour cette occasion, chez un excellent traiteur. Le repas devait être livré chez elle, juste avant l’heure du dîner. Elle n’aurait plus qu’à le réchauffer. Elle m’embrassa sur les joues, et partit en courant, car elle était déjà très en retard. Bon, presque tout était organisé, je devais prévoir ce que je mettrais. J’ai regardé dans mon armoire, mais aucune chemise n’était assez belle. Je devais absolument m’en prendre une nouvelle.