Acteur ou pas ?

Acteur ou pas ? - Nikita Richards

Il y a quelques semaines, j'ai voulu faire une blague à une bonne amie, et je lui ai fait croire que j'allais me faire entièrement refaire les seins, le nez, une liposuccion, et tant qu’on y est, de me faire aussi opérer mes varices laser. Quand j'ai vu sa réaction, j'ai trouvé ça vraiment drôle... Elle était tellement gênée, qu’elle ne savait pas trop quoi me dire. Devant sa gêne, j’ai finalement fini par lui avouer que c'était une plaisanterie. Cela a quand même lancé une discussion intéressante sur le sujet.

Nous aimons bien chacune regarder les cérémonies des Oscars, et en général, cela nous fait toujours le même effet. Il y a une part d'envie quand on voit ces femmes magnifiques aux courbes quasi-parfaites, aux visages impeccables, qui sont admirées, qui font un métier qu'elles aiment, et qui est assez gratifiant ; c'est une combinaison accordée à peu de gens dans ce monde. Mais il y a aussi les dessous de l'affaire. Certains acteurs osent dire que c'est un métier difficile, tant parce que ce n'est pas évident de rentrer dans la peau d'un personnage, surtout, si c'est un personnage un peu particulier, ou sombre, mais aussi, parce que tout le monde sait bien que c'est un milieu de requins.

On sait que beaucoup de personnes souffrent de l'hypocrisie qui règne dans ce milieu où la compétition est tellement féroce. C'est sûr que le métier d'acteur fait rêver beaucoup de personnes, mais comme c'est souvent le cas pour beaucoup de choses, il y a un grand fossé entre le rêve et la réalité. Probablement que cela fait partie du destin, ça n'est pas fait pour tout le monde.

Une jeune femme que j’avais rencontrée il y a quelques années, m’avait partagé son « rêve hollywoodien ». Française, elle avait réussi à assister à des master class avec de grands metteurs en scène, et avait suivi des cours au bien connu, Actor’s Studio à New-York. Elle s’était rapprochée de Dechen Thuman, le frère de l’actrice Uma, qui est un prof de yoga assez connu à New-York. Lors d’un passage là-bas, nous étions allés à un de ses cours avec mon mari, et c’était un peu trop intense pour notre dos…

Depuis, je n’ai plus de nouvelles de cette jeune femme, et je ne la vois pas dans les films qui sortent pour le grand public. Peut-être a-t-elle fait une carrière dans le théâtre là-bas, je ne sais pas. J’aurais aimé faire plus de théâtre, puisque j’en avais fait aussi à l’école quand j’étais jeune, mais c’est tout un monde, et entre le loisir et la professionnalisation, il y a un fossé gigantesque ! Je ne regrette rien, ma voie n’était probablement pas là-dedans…